Avantages fiscaux du PERP

perp

Le PERP ou Plan d’Epargne Retraite Populaire permet de répondre à deux besoins fondamentaux des français : préparer sa retraite et baisser ses impôts. Explications.

En ces temps de crise et de pression fiscale, les français recherchent de plus en plus à réduire leur fiscalité. Le PERP, un placement ancien et connu peut représenter une bonne solution à ceux qui souhaitent en même temps à se constituer un complément pour leur retraite.

Description.

Le PERP est avant tout une épargne retraite présentant le même fonctionnement qu’une assurance-vie. Les fonds sont gérés par un assureur qui proposera plusieurs supports d’investissement. Soit en monétaire de type sécurisé, soit des FCP côtés sur les marchés pour les investisseurs à la recherche de rendement. Selon les contrats vous pouvez gérer vous-même votre argent en effectuant des arbitrages ou bien en laisser la gestion à votre assureur.

Bien entendu comme pour les assurances-vie il y a des frais sur versement ainsi que des frais de gestion. Ces frais sont par ailleurs un point de vigilance et de comparaison entre les différentes offres du marché.

La particularité du PERP et que l’argent que vous investissez ne sera récupérable, sauf exception (invalidité, décès du conjoint, fin des droits au chômage, etc.), que lors de votre départ à la retraite. C’est la particularité de ce placement qui fait qu’il ne peut être considéré comme une épargne disponible mais uniquement comme un investissement de long terme exclusivement réservé au financement de votre retraite.

De plus, le contrat sera dénoué sous forme de rente fiscale. Il n’est pas possible de récupérer la totalité des fonds en une fois, sauf en cas de faible montant. Une tolérance de l’administration permet toutefois de récupérer jusqu’à 20% du capital lors du départ en retraite, les 80% restant étant convertis en rente.

Les rentes du PERP sont imposées à l’impôt sur le revenu comme les autres revenus de pension après un abattement forfaitaire de 10%. Elles supportent également des prélèvements sociaux à hauteur de 8,1%.

Attention également aux frais cachés. Certains assureurs prennent des frais sur les rentes versées. Un point à surveiller lors de la souscription de votre contrat.

Les avantages fiscaux.

Investir dans un PERP c’est financer sa retraite mais aussi alléger sa facture fiscale. En effet, les sommes que vous versez sur votre contrat sont déductibles de votre revenu imposable dans la limite de 10% des revenus nets. Par exemple, un couple gagnant 50.000€ brut à l’année soit 45.000€ net pourra déduire jusqu’à 4.500€ de son revenu imposable.

Notez qu’il y a un maximum absolu déductible qui est de quasiment 30.000€. Il concerne donc les très gros revenus : près de 300.000€ euros net par an.

La baisse de votre revenu imposable vous permettra de baisser vos impôts en fonction de votre tranche d’imposition. Sachant que les plus gros revenus seront les plus gagnants. De manière générale, le PERP est intéressant à partir de la tranche à 14% mais surtout celle à 30%.

Le PERP présente également des avantages en matière d’ISF. Premièrement les sommes versées sur un PERP n’entre pas dans l’actif taxable car considérées comme non disponibles. Deuxièmement, la rente issue d’un PERP peut échapper à l’ISF si le contribuable prouve un versement régulier pendant au moins 15 ans. Il est donc judicieux pour les personnes concernées par l’ISF de souscrire un contrat relativement tôt et l’abonder régulièrement même avec de petites sommes.

A retenir.

Le PERP est un très bon moyen de préparer sa retraite. C’est un placement présentant des possibilités d’investissement variées, à l’image des assurances-vie.

Le PERP permet également de réduire sa facture fiscale grâce à la déduction sur le revenu imposable d’un montant équivalent aux sommes versées sur le contrat. Avec des limites bien entendu

Les contribuables soumis à l’ISF peuvent trouver dans le PERP une solution facile et peut risquée (les sommes seront forcément récupérée lors du départ en retraite) pour réduire leur niveau d’impôt.

Malgré tous ses avantages, le PERP présente certaines limites qui doivent être intégrées avant sa souscription :

-C’est un placement de long terme exclusivement réservé au financement de la retraite du fait de l’impossibilité de récupérer les fonds.

-Le dénouement du contrat se fait principalement en rente viagère et non pas en un versement unique.

-Il faudra bien vérifier la tarification de votre assureur pour éviter les frais cachés : sur versement, sur arbitrage et sur rente.



J'aime Je n'aime pas
492 personnes aiment ça et 413 n'aiment pas.

Commentaires (0)






Tags autorisés : <b><i><br>Ajouter un nouveau commentaire :



Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Avec des taux historiquement bas et qui battent des records de mois en mois, la période est propice aux investissements immobiliers, d’autant que les prix des biens sont contenus par un marché atone. Ces conditions de crédit favorables ne doivent pas baisser votre vigilance sur les conditions de prêt que vous proposent les établissements financiers. Voici quelques points à contrôler avant de valider l’offre de votre conseiller bancaire et pourquoi pas faire jouer a concurrence…