Les PERP

PERP ISFLa souscription d’un plan d’épargne retraite PERP permet en plus de la réduction sur le revenu de bénéficier d’avantages en termes d’ISF. Les contrats concernés sont à la fois les PERP, les PERP MADELIN, les PERP des agriculteurs dit COREVA et les PREFON pour les fonctionnaires. Nous abordons ici uniquement l’avantage en ISF que présentent ces contrats. Pour une description complète PERP merci de vous reporter à la rubrique « Placements défiscalisants ».

Il y a deux types d’avantages fiscaux :

Pendant la phase de versement : les sommes étant considéré non rachetables car bloquées jusqu’à la retraite, les versements effectués avant 70 ans n’entre pas dans le calcul de l’ISF.

Pendant le versement des rentes : le capital total du PERP peut échapper au calcul de l’ISF si vous avez effectué des versements réguliers pendant au moins 15 ans et si vous demandez la liquidation de votre PERP dès votre départ à la retraite.

Vous bénéficiez donc d’une double exonération d’ISF, à la fois sur les montant versés et à la fois sur le capital total lors du départ à la retraite !

Nous vous conseillons donc d’ouvrir le plus tôt possible un PERP et de verser régulièrement dessus pour atteindre au plus vite la durée des 15 ans. Vous pouvez dans un premier temps verser une somme modeste pour ensuite augmenter vos versements si vos revenus augmentent. L’important étant de l’ouvrir tôt et de l’abonder régulièrement.

Si vos moyens vous le permettent, verser le maximum possible sur votre PERP (voir plafond annuel de déduction fiscal). Cela vous permettra à la fois de bénéficier de la réduction sur l’impôt sur le revenu et à la fois de sortir de votre patrimoine le maximum de fonds possible pour diminuer votre assiette taxable en ISF.



J'aime Je n'aime pas
527 personnes aiment ça et 499 n'aiment pas.

Commentaires (0)






Tags autorisés : <b><i><br>Ajouter un nouveau commentaire :



Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Avec des taux historiquement bas et qui battent des records de mois en mois, la période est propice aux investissements immobiliers, d’autant que les prix des biens sont contenus par un marché atone. Ces conditions de crédit favorables ne doivent pas baisser votre vigilance sur les conditions de prêt que vous proposent les établissements financiers. Voici quelques points à contrôler avant de valider l’offre de votre conseiller bancaire et pourquoi pas faire jouer a concurrence…