L’Etat planche sur une hausse de la CSG

Depuis plusieurs jours le gouvernement travaille sur une hausse de la CSG qui viendrait compenser la baisse des charges patronales, ceci dans le but d’augmenter la compétitivité de nos entreprises en réduisant le coût du travail.

Par Admin Publié le 12 Jul, 2012.
csg

Depuis plusieurs jours le gouvernement travaille sur une hausse de la CSG qui viendrait compenser la baisse des charges patronales, ceci dans le but d’augmenter la compétitivité de nos entreprises en réduisant le coût du travail. Suite au sommet social du 10 juillet 2012, l’idée d’utiliser la CSG pour financer la protection sociale est une piste également avancée. Même si rien n’est encore décidé, le gouvernement signale qu’il planche sur le sujet. Ainsi, l’augmentation de la CSG permettrait de faire d’une pierre deux coups : baisser les charges patronales et constituer une source de revenu supplémentaire pour financer notre modèle social.

Pour le moment une hausse de 2 à 4 points se profile, mais elle dépendra des anticipations sur la croissance. En effet si l’activité économique se dégrade, il est fort probable que la hausse sera plus conséquente. Il est important de rappeler que la CSG est un impôt très rentable car une hausse de seulement 1 point rapporterait à l’Etat 11 milliards d’euro. Cela est dû au fait que l’assiette de prélèvement de la CSG est très large : elle touche à fois les revenus du travail, mais également ceux du capital. Une hausse de cet impôt se traduirait inévitablement par une baisse du pouvoir d’achat et du rendement de l’épargne.

L’opposition fustige ce projet de loi, qui vient suite à l’annulation de la TVA sociale du gouvernement Sarkosy. Elle signale l’impact d’un tel projet sur le pouvoir d’achat des ménages et l’alourdissement toujours plus important de la fiscalité du travail.

J'aime Je n'aime pas
314 personnes aiment ça et 307 n'aiment pas.

Commentaires (0)

Rédiger un commentaire





Tags autorisés : <b><i><br>Ajouter un nouveau commentaire :



Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Avec des taux historiquement bas et qui battent des records de mois en mois, la période est propice aux investissements immobiliers, d’autant que les prix des biens sont contenus par un marché atone. Ces conditions de crédit favorables ne doivent pas baisser votre vigilance sur les conditions de prêt que vous proposent les établissements financiers. Voici quelques points à contrôler avant de valider l’offre de votre conseiller bancaire et pourquoi pas faire jouer a concurrence…