Réduire ses impôts facilement.

En fin d'année les contribuables cherchent souvent des solutions pour réduire leur facture fiscale. En effet, il ne reste que quelques mois pour faire les bons choix et alléger votre impôt de 2014 payé en 2015. Nous allons détailler quelques solutions simples vous permettant d'optimiser au mieux la fiscalité de votre patrimoine et de vos revenus.

Par marketing Publié le 26 Aug, 2014.

impots

En fin d'année les contribuables cherchent souvent des solutions pour réduire leur facture fiscale. En effet, il ne reste que quelques mois pour faire les bons choix et alléger votre impôt de 2014 payé en 2015. Nous allons détailler quelques solutions simples vous permettant d'optimiser au mieux la fiscalité de votre patrimoine et de vos revenus.

Faire les bons choix en épargne.

Concernant vos liquidités, privilégier les livrets défiscalisés du type livret A, LDD et LEP. Ces derniers ne subissent aucune fiscalité sur les intérêts perçus, à la différence des livrets bancaires classiques ou des comptes à terme soumis à l'impôt sur le revenu.

Pour votre épargne à moyen et long terme le PEL et l'assurance-vie se démarquent. Ces deux placements conjuguent un rendement attrayant ainsi qu'une fiscalité allégée. Sachant que vous pouvez opter pour des formules garantissant en totalité votre capital, ces épargnes seront à utiliser sans modération.

Pour les boursicoteurs, le plan d'épargne en actions sera l'atout maître. Le compte titres ne devra être utilisé que dans les cas nécessaires (trading à haute fréquence, actions internationales, SRD, vente à découvert, produits dérivés...)

Calculer sa fiscalité immobilière.

Si vous possédez des logements mis en location et que vous avez effectué des travaux cette année ou bien qu'un crédit cours toujours, il peut être intéressant de passer au régime des frais réels à la place du micro foncier. Il permet de déduire de vos revenus fonciers tous les frais inhérents à l'acquisition ou entretien du logement : intérêts de crédit, assurances, charges, travaux, etc. Faites-vous aider dans vos démarches par votre agence immobilière ou conseiller en gestion de patrimoine.

Penser à l'épargne retraite.

Le plan d'épargne retraite populaire PERP représente un moyen simple et sécurisé (si vous optez pour une gestion prudente) de baisser votre facture fiscale. En effet tous vos versements sont déductibles de votre revenu imposable dans certaines limites (les plafonds étant toutefois élevés). Ainsi, verser 3000 € sur un plan d'épargne retraite correspond à déclarer 3000 € de moins sur vos revenus imposables et donc au final payer moins d'impôts.

N'oubliez pas toutefois que le plan d'épargne retraite est un placement de long terme. Les fonds accumulés ne pourront être récupérés qu'au moment du départ à la retraite et sous forme de rente viagère (sauf exceptions).

L'intérêt des SCPI fiscales.

les SCPI sont des sociétés de gestion d'un parc immobilier. Certaines SCPI sont spécialisées dans les logements ouvrant droit à des réductions d'impôts. Acquérir des parts de ces sociétés permet de bénéficier des avantages fiscaux sans avoir à supporter les contraintes de gestion d'un logement locatif. De plus les tickets d'entrée sont beaucoup plus faibles qu'un achat en direct. Il est possible d'effectuer un investissement dès 10 000 €. Acquérir des parts de SCPI revient à effectuer un investissement immobilier sur le long terme en passant par un intermédiaire qui assurera l'ensemble des contraintes de gestion.

Les placements permettant des réductions d'impôts.

Certains investissements financiers permettent directement une réduction d'impôt. Nous pouvons citer en exemple les placements dans les PME innovantes, les sociétés audiovisuelles ou encore les entreprises locales. Ces placements présentent l'avantage d'être relativement pratiques puisqu'une simple souscription suffit à déclencher un avantage fiscal, mais peuvent admettre en contrepartie une importante part de risque.

Ces placements représentent des solutions efficaces pour réduire votre facture fiscale mais s'adressent à un public averti et bien conseillé.

Les pistes pour réduire votre ISF.

Cette fin d'année peut être l'occasion pour les contribuables soumis à l'ISF de réaliser un bilan patrimonial avec leur conseiller en gestion de patrimoine ou leur notaire. Plusieurs pistes pourront être abordées pour réduire leur imposition comme la réduction du patrimoine taxable via des donations ou des montages financiers (SCI), ou le recours à des investissements présentant soit des avantages fiscaux (contrat de capitalisation, tontine, investissement dans les PME, etc.) soit des exonérations d'imposition (œuvre d'art, investissement agricole ou forestier, etc.).

J'aime Je n'aime pas
752 personnes aiment ça et 712 n'aiment pas.

Commentaires (0)

Rédiger un commentaire





Tags autorisés : <b><i><br>Ajouter un nouveau commentaire :



Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Avec des taux historiquement bas et qui battent des records de mois en mois, la période est propice aux investissements immobiliers, d’autant que les prix des biens sont contenus par un marché atone. Ces conditions de crédit favorables ne doivent pas baisser votre vigilance sur les conditions de prêt que vous proposent les établissements financiers. Voici quelques points à contrôler avant de valider l’offre de votre conseiller bancaire et pourquoi pas faire jouer a concurrence…