Dispense d’acompte 2015 : plus que quelques jours pour la demander.

Il ne reste que quelques jours pour valider sa dispense d’acompte pour l’année prochaine. La date butoir est au 30 novembre 2014. L’acompte est une avance d’impôt prélevée sur les intérêts versés des produits d’épargne. Il atteint tout de même 24% sur les placements bancaires et 21% sur les dividendes. Il est possible de s’en exonérer.

Par marketing Publié le 27 Nov, 2014.
interets

Il ne reste que quelques jours pour valider sa dispense d’acompte pour l’année prochaine. La date butoir est au 30 novembre 2014. L’acompte est une avance d’impôt prélevée sur les intérêts versés des produits d’épargne. Il atteint tout de même 24% sur les placements bancaires et 21% sur les dividendes. Il est possible de s’en exonérer.

L’acompte prélevé s’ajoute au prélèvements sociaux de 15,5% portant donc la fiscalité totale à 39,5% ou 36,5% (intérêts de placements ou dividendes). Il est donc évident que le rendement de votre patrimoine sera fortement affecté, quasiment divisé par deux, si vous ne pensez pas à vous faire exonérer grâce à la dispense.

Pour cela vous devez présenter à votre établissement financier votre dernier avis d’imposition. La dispense est possible dans les cas suivants :

-Pour les intérêts de placements bancaires : des revenus annuels inférieurs à 50.000€ pour le foyer fiscal ou 25.000€ pour une personne seule.

-Pour les dividendes : des revenus annuels inférieurs à 75.000€ pour un foyer ou 50.000€ pour une personne seule.

Une fois la dispense validée, vous ne paierez vos impôts sur les intérêts de vos placements qu’en 2015 et selon votre tranche d’imposition (comme avant 2013, année de la mise en application de l’acompte).

Pour les contribuables ayant oublié de faire sa demande ou dépassant les plafonds, une régularisation interviendra l’année prochaine. Si un trop perçus a été versé, l’Etat vous le restituera. L’acompte n’est donc qu’une avance sur l’impôt à payer et non pas une taxe supplémentaire.

Son exonération permet cependant de capitaliser les intérêts de votre patrimoine et les faire fructifier à nouveau sur un placement d’épargne.

N’oubliez donc pas, il ne vous reste que jusqu’au 30 novembre prochain.

 

J'aime Je n'aime pas
597 personnes aiment ça et 588 n'aiment pas.

Commentaires (0)

Rédiger un commentaire





Tags autorisés : <b><i><br>Ajouter un nouveau commentaire :



Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Avec des taux historiquement bas et qui battent des records de mois en mois, la période est propice aux investissements immobiliers, d’autant que les prix des biens sont contenus par un marché atone. Ces conditions de crédit favorables ne doivent pas baisser votre vigilance sur les conditions de prêt que vous proposent les établissements financiers. Voici quelques points à contrôler avant de valider l’offre de votre conseiller bancaire et pourquoi pas faire jouer a concurrence…