Comment réduire ses impôts pour les revenus de 2014?

Trois millions de foyers sont concernés par la baisse des impôts de 2014. Annoncé dès octobre, le projet concernant la loi de finances 2015 supprime la première tranche d’imposition.

Par Admin Publié le 05 Jan, 2015.

impots

Trois millions de foyers sont concernés par la baisse des impôts de 2014. Annoncé dès octobre, le projet concernant la loi de finances 2015 supprime la première tranche d’imposition. Alors qu’autrefois, un revenu entre 6 011 et 11 991 euro était imposé à 5,5%, seuls les revenus supérieurs à 9 691 euro seront imposés cette année (à 14%). Deuxième modification avec la présentation de la décote fiscale conjugale : elle monte à 1 135 euro pour une personne seule et à 1 870 euro pour un couple. Pour les personnes bénéficiant d’une situation financière modeste, la réduction d’impôts sera particulièrement visible puisque, grâce à la décote fiscale, les célibataires dont le revenu annuel est inférieur à 17 000 euro (pour les couples, on monte à 30 000 euros voir plus, si enfants) devraient être exonérés d’impôts 

Certes, les chiffres redonnent espoir. Pourtant, la classe moyenne ne rencontre aucune amélioration, au contraire. Les foyers avec enfants auraient vu leurs impôts s’accroître de plus de 30% en l’espace de quelques années… Heureusement, diverses solutions ont été aménagées pour permettre une diminution légale de vos impôts. Tour d’horizon des niches fiscales de l’année 2015.  

Premièrement, avant d’investir autre part, jetez un coup d’œil autour de vous ! En effet, la moitié des salaires et des cotisations sociales que vous versez à des salariés employés à votre domicile est déductible de vos impôts. Le plafond varie de 12 000 à 15 000 euro, si vous avez des enfants. C’est une bonne idée pour débuter, avant de se lancer dans un produit défiscalisant de plus grande envergure qui retiendra le capital investi sur plusieurs années. N’oubliez pas non plus que 66 à 75% de vos dons sont déductibles de vos impôts. 

Vous pouvez aussi investir sur votre retraire. Le PERP, plan d’épargne retraite, est une des niches fiscales les plus populaires en France, bien qu’elle n’ait un véritable attrait que pour les revenus importants. Ce produit ne possède pas de plafond fiscal mais il est très rigide : l’argent investi n’est disponible qu’à la retraite. Quant à la déduction concernant les impôts, elle se calcule selon l’investissement. 

Vos fonds peuvent aussi être investis hors du secteur privé. Dans ce cas, on en revient souvent au secteur de l’immobilier qui dispose de plusieurs outils intéressants:

- les parts de sociétés civiles de placement immobilier ont des particularités différentes (renseignez-vous bien !) et elles procurent un avantage fiscal de 2% chaque année pendant neuf ans. Les SCPI Malraux, elles aussi, ne sont soumises à aucun plafond fiscal. 
- la loi Girardin promet une défiscalisation pouvant atteindre jusqu’à 120% du capital investi à fonds perdu. 

Il est recommandé d’investir dans des domaines auxquels vous êtes familiers, affiliés. Il existe des niches fiscales dans presque tous les secteurs et chacune d’elle possède ses propres attraits et ses propres défauts. Par exemple, les FCPI et les FIP permettent d’assister le développement de nouvelles entreprises sur du long terme (avantage fiscal de 18%) mais elles ne garantissent pas le retour total de votre capital. Les Sofica, liées au cinéma, sont des produits aussi rares qu’intéressants mais vos fonds seront bloqués pendant une dizaine d’années. C’est à vous de trouver ce qui convient à vos attentes et à votre portefeuille ! Pas de décisions à la va-vite, informez-vous bien et si nécessaire, prenez conseil auprès d’un conseiller qualifié. 

Trouvez le placement qui vous convient

Notre guide patrimonial permet de trouver immédiatement l'investissement adapté à vos besoins : baisse d'impôt, immobilier, succession, retraite, développement du patrimoine... Bénéficiez d'une qualité de conseil professionnelle de chez vous.

Cliquez ici

J'aime Je n'aime pas
338 personnes aiment ça et 323 n'aiment pas.

Commentaires (0)

Rédiger un commentaire





Tags autorisés : <b><i><br>Ajouter un nouveau commentaire :



Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Avec des taux historiquement bas et qui battent des records de mois en mois, la période est propice aux investissements immobiliers, d’autant que les prix des biens sont contenus par un marché atone. Ces conditions de crédit favorables ne doivent pas baisser votre vigilance sur les conditions de prêt que vous proposent les établissements financiers. Voici quelques points à contrôler avant de valider l’offre de votre conseiller bancaire et pourquoi pas faire jouer a concurrence…