Réduire ses impôts en 2016: SCPI Pinel, Malraux et FIP/FCPI

De nombreux mécanismes sont disponibles pour ceux qui souhaitent réduire leurs impôts. Cependant, il est recommandé de vérifier quelles sont les niches fiscales les plus intéressantes pour 2016, en fonction du placement, de sa durée et de la réduction d‘impôt qui peut y être associée.

Par Admin Publié le 26 Jan, 2016.

reduire-impots-france

De nombreux mécanismes sont disponibles pour ceux qui souhaitent réduire leurs impôts. Cependant, il est recommandé de vérifier quelles sont les niches fiscales les plus intéressantes pour 2016, en fonction du placement, de sa durée et de la réduction d‘impôt qui peut y être associée.

Une première niche fiscale possible est l’avantage Pinel, qui permet une réduction d’impôts allant jusqu’à 6 000 euros avec une rentabilité d’environs 4% par an et une durée d’au moins 6 ans. Il s’agit d’un investissement locatif qui permet de bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu. Cette réduction d'impôt varie selon la durée pour laquelle l'investisseur s'engage à louer le logement et a permis un bond des ventes d’immobilier neuf sous cet agrément fiscal.

En savoir plus sur la Loi Pinel

Autre levier possible pour réduire ses impôts, l’avantage Censi-Bouvard puisqu’il permet une réduction d’impôt allant jusqu’à 3 666 euros par an durant 9 ans avec une rentabilité moyenne de 4,5% par an. Il s‘agit d’un avantage en échange de l’achat d’une chambre meublée dans une résidence avec services. Mais la réduction est faible comparé à la loi Pinel.

L’avantage Malraux est le seul avantage fiscal qui permet une réduction d’impôt allant jusqu’à 30 000 euros par an, avec une rentabilité d’environs 3,3% par an pendant au moins 9 ans. Cet avantage porte sur des travaux de restaurations. Le mieux est de pouvoir répartir les travaux de restauration sur plusieurs années, et donc de profiter du bonus fiscal octroyé sur deux à trois ans.

Les contrats PERP et Madelin sont des produits « retraite » dont la rentabilité varie selon la tranche d’imposition. Il s’agit d’une déduction sur le revenu imposable des cotisations versées pouvant générer une réduction d’impôts jusqu’à 31 668 euros par an. Mais les conditions pour récupérer son capital étant strictes, il est préférable de ne s’engager dans ces contrats que sous certaines conditions.

Autre possibilité, les FIP et les FCPI - Fonds d'Investissement de Proximité (FIP) et les Fonds Communs de Placement dans l'Innovation (FCPI)– dont la réduction d‘impôts peut aller jusqu’à 4 320 euros pour un célibataire ou le double pour une couple avec une rentabilité de 5 à 11%. L’inconvénient majeur de ces fonds est les frais annuels de près de 5%, mais ces fonds permettent cependant de pouvoir diversifier les produits entre plusieurs sociétés de secteurs diversifiés.

Autre produit disponible mais de moins en moins recommandé : les SOFICA, sociétés dédiées au financement du cinéma mais qui n’assurent plus une rentabilité suffisamment fortes pour pouvoir être intéressantes.

Dernière possibilité pour bénéficier d’une  réduction d‘impôts, l’avantage Girardin industriel ou HLM qui a été prolongé jusqu’à fin 2017. C’est l’une des niches fiscales les plus efficaces puisqu’elle permet d’économiser jusqu’à 60 000 euros par an avec un rendement de 15%. Mais il peut s’agir d’un montage risqué, il est donc conseillé de bien choisir ces intervenants avant de placer son argent.

Les solutions sont nombreuses pour profiter des niches fiscales en 2016 et réduire ainsi le montant de ses impôts sur le revenu. Il est important de bien se renseigner en fonction de sa situation avant de choisir un ou plusieurs de ces leviers fiscaux.

Trouvez le placement qui vous convient

Notre guide patrimonial permet de trouver immédiatement l'investissement adapté à vos besoins : baisse d'impôt, immobilier, succession, retraite, développement du patrimoine... Bénéficiez d'une qualité de conseil professionnelle de chez vous.

Cliquez ici

J'aime Je n'aime pas
305 personnes aiment ça et 292 n'aiment pas.

Commentaires (0)

Rédiger un commentaire





Tags autorisés : <b><i><br>Ajouter un nouveau commentaire :



Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Avec des taux historiquement bas et qui battent des records de mois en mois, la période est propice aux investissements immobiliers, d’autant que les prix des biens sont contenus par un marché atone. Ces conditions de crédit favorables ne doivent pas baisser votre vigilance sur les conditions de prêt que vous proposent les établissements financiers. Voici quelques points à contrôler avant de valider l’offre de votre conseiller bancaire et pourquoi pas faire jouer a concurrence…