La rémunération des OPCVM

Assurance-vie performance OPCVMPlacer sur des OPCVM est tout simplement investir en Bourse. Si vous décider de placer une partie de votre épargne sur ces supports il convient de surveiller régulièrement l’évolution des fonds et de procéder à des arbitrages en cas de plus-values.

Vous ne pouvez acheter directement des actions en passant par votre assurance-vie, mais si votre contrat est multi-support vous pouvez souscrire des parts d’OPCVM.

Les OPCVM sont des sociétés ou fonds de placements (SICAV et FCP) qui gère plusieurs actions. En investissant sur des OPCVM vous achetez des parts de ces sociétés. La valeur des parts dépend de la bonne gestion de la société et de l’évolution des marchés boursiers. Il existe des OPCVM sur presque tous les secteurs économiques. Vous avez des OPCVM spécialisés sur les entreprises européennes, d’autres sur les marchés émergents, d’autres sur les valeurs technologiques, sur les matières premières, etc. A vous de choisir sur quel secteur vous voulez investir. Cela dépendra de vos affinités et du potentiel de croissance que vous aurez déterminé.

Ainsi, si la société effectue une bonne gestion et que le panier d’actions sur lequel elle travaille évolue positivement, votre placement aura une performance positive. Il conviendra de sécurisé votre plus-value en la déplaçant sur des supports garantis. Cette action s’appelle un arbitrage. Vous pouvez également arbitrer en répartissant votre épargne régulièrement d’un fonds à l’autre selon leurs performances.

La rentabilité de vos investissements boursiers dépend donc :

De la qualité du gestionnaire de l’OPCVM.

De l’évolution des marchés boursiers.

Du choix des secteurs investis.

Chaque OPCVM présente ses méthodes de gestion au public par le biais de communiqués et l’historique de ses performances. A noter que les performances sont à la fois positives ou négatives d’une année à l’autre. Votre choix devra s’effecteur en fonction des éléments cités précédemment mais également de la régularité des performances et de la réputation des sociétés de gestion.

L’accès aux marchés boursiers par votre assurance-vie peut être un moyen très intéressant de valoriser votre épargne. En effet les performances potentielles sont beaucoup plus élevées que ce que peut vous offrir la rémunération d’un fonds euro ou monétaire. Si l’investissement est intéressant il est à noter qu’il existe un risque de perte sur les sommes investies. La bourse connaît de nombreuses variations et il faut être prêt à accepter de potentielles pertes.

L’avantage de l’assurance-vie est que les plus-values boursières ne sont pas imposées contrairement à un compte titre (19% et prélèvement sociaux à 15.5%). Vous pouvez ainsi arbitrer vos gains sans subir d’imposition. Les gains sont considérés comme des intérêts et sont imposés comme tels au moment d’un retrait mais en aucun cas avant.

L’assurance-vie représente ainsi un formidable outil d’accès au marché boursier de manière défiscalisée si l’on accepte bien sûr de ne pas retirer les fonds immédiatement (comme cité précédemment, un fort abattement fiscal intervient à partir de 8 ans).



J'aime Je n'aime pas
527 personnes aiment ça et 407 n'aiment pas.

Commentaires (0)






Tags autorisés : <b><i><br>Ajouter un nouveau commentaire :



Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Avec des taux historiquement bas et qui battent des records de mois en mois, la période est propice aux investissements immobiliers, d’autant que les prix des biens sont contenus par un marché atone. Ces conditions de crédit favorables ne doivent pas baisser votre vigilance sur les conditions de prêt que vous proposent les établissements financiers. Voici quelques points à contrôler avant de valider l’offre de votre conseiller bancaire et pourquoi pas faire jouer a concurrence…