Le prêt épargne logement

Prêt épargne logement

Les prêts épargne logement accordés par le PEL et le CEL financent l’acquisition ou la construction de la résidence principale et différents types de travaux :

Extension ou création de surfaces habitables.

Modernisation, conservation, amélioration du confort de la maison et des conditions de vie.

Economie d’énergie.

Le PEL vous permet un prêt jusqu’à 92.000€ et le CEL 23.000€. Les prêts sont cumulables sans toutefois dépasser 92.000€. Ainsi vous pouvez cumuler un prêt PEL de 30.000€ et un prêt CEL de 15.000€ soit 45.000€ au total.

Les prêts ont une durée maximale de 15 ans. Le montant est déterminé par les intérêts générés par vos contrats. Ainsi chaque euro d’intérêt vous donne droit à un montant d’emprunt. Donc plus vous placer sur ces contrats, plus ils génèreront des intérêts et plus vous pourrez emprunter. Pour demander un prêt, votre PEL doit avoir au moins 3 ans et votre CEL 18 mois.

Il est également important de noter que les droits sont transmissibles. Celle-ci s’effectue entre membres d’une même famille. Vous pouvez donc transmettre vos droits à vos enfants ou frères et sœurs ou encore emprunter avec les droits de vos parents, frères, sœurs, oncles ou tantes. Il faut avoir un PEL ayant au moins 3 ans et un CEL d’au moins 18 mois pour recevoir des droits. Les droits acquis ne peuvent être transmis sur un nouveau contrat.

Le calcul du montant du prêt se fait de la manière suivante pour un PEL ou un CEL.

Pour 1 € d’intérêts acquis

Durée du prêt

PEL ouvert depuis le 01/08/2003

2 ans

96.3352€

3 ans

64.8267€

4 ans

48.7526€

5 ans

39.0041€

6 ans

32.4616€

7 ans

27.7674€

8 ans

24.2354€

9 ans

21.4819€

10 ans

19.2751€

11 ans

17.4672€

12 ans

15.9590€

13 ans

14.6819€

14 ans

13.5866€

15 ans

12.6369€

Ainsi pour un contrat ayant généré 4.000€ d’intérêts, vous pourrez emprunter 4.000 x 12,6369€ = 50.547,60€ sur 15 ans.

N.B. : pour les PEL ouverts à une date antérieure, votre banquier vous fera une simulation avec les grilles appropriées.

Pour le CEL, si le calcul du montant du prêt est le même que pour le PEL, le taux d’intérêt sera calculé en fonction des différents taux d’épargne qu’il aura subit. En effet le taux de rémunération du CEL est variable contrairement au PEL. Donc plusieurs taux sont appliqués sur votre emprunt.

Ainsi pour les intérêts acquis depuis le 01/08/2010 le taux de 2,75% sera appliqué,

Pour les intérêts acquis du 01/08/2009 au 31/07/2010 le taux de 2,25%.

Pour les intérêts acquis du 01/05/2009 au 31/07/2009 le taux de 2,75%.

Pour les intérêts acquis du 01/02/2009 au 30/04/2009 le taux de 3,25%.

Etc.

Votre banquier vous calculera grâce à son logiciel de simulation le montant et les taux des prêts CEL auxquels vous avez droit.

Dernière remarque, si le montant de votre prêt est inférieur à 23.000€ vous pouvez avoir intérêt à le faire passer en prêt CEL. En effet son taux est quasiment toujours plus faible que le prêt PEL. Dans ce cas, il faudra transformer votre PEL et CEL et ensuite demander le Prêt. Les intérêts seront recalculés depuis l’origine au taux du CEL en vigueur au moment de la souscription du PEL. Le fait de transformer votre PEL en CEL vous permet aussi de demander un crédit dès 18 mois et non pas 3 ans.



J'aime Je n'aime pas
498 personnes aiment ça et 434 n'aiment pas.

Commentaires (0)






Tags autorisés : <b><i><br>Ajouter un nouveau commentaire :



Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Avec des taux historiquement bas et qui battent des records de mois en mois, la période est propice aux investissements immobiliers, d’autant que les prix des biens sont contenus par un marché atone. Ces conditions de crédit favorables ne doivent pas baisser votre vigilance sur les conditions de prêt que vous proposent les établissements financiers. Voici quelques points à contrôler avant de valider l’offre de votre conseiller bancaire et pourquoi pas faire jouer a concurrence…