FCPI : remarques et conseils

La première contrainte vient de la durée de détention minimale des parts de FCPI. La loi impose une durée minimale de 5 ans et plus précisément jusqu’au 31 décembre de la cinquième année. Si vous vendez vos parts avant cette période vous devrez restituer la réduction fiscale perçue. De plus vous risquez de subir des frais de sortie anticipée par votre établissement bancaire. Nous rajoutons que si la durée minimale est de 5 ans certains établissements vous imposent des durées plus longues. Renseignez-vous donc avant la souscription.

La deuxième contrainte vient du risque que représente cet investissement. En effet comme cité précédemment les sociétés sur lesquelles vous investissez sont de jeunes entreprises pas encore solides et en cours de développement. Il y a donc un risque de perte sur capital plus élevé que pour les autres investissements. C’est en quelque sorte ce risque qui est récompensé par la réduction fiscale. C’est pour cela que nous vous conseillons de bien étudiez la composition du FCPI et la qualité de sa gestion.



J'aime Je n'aime pas
488 personnes aiment ça et 398 n'aiment pas.

Commentaires (0)






Tags autorisés : <b><i><br>Ajouter un nouveau commentaire :



Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Avec des taux historiquement bas et qui battent des records de mois en mois, la période est propice aux investissements immobiliers, d’autant que les prix des biens sont contenus par un marché atone. Ces conditions de crédit favorables ne doivent pas baisser votre vigilance sur les conditions de prêt que vous proposent les établissements financiers. Voici quelques points à contrôler avant de valider l’offre de votre conseiller bancaire et pourquoi pas faire jouer a concurrence…