Les investissements forestiers : remarques et conseils

La principale contrainte vient de la durée de détention de l’investissement :

  • 15 ans en cas d’investissement en direct. N’oubliez pas également que c’est à vous d’assurer la bonne gestion de la forêt en respectant un plan de gestion.
  • 8 ans pour les parts de GFF et SEF.
  • En cas d’acquisition de terrain nu vous devez le reboiser dans un délai de 3 ans et ensuite le conserver 15 ans avec application d’un plan de gestion.

Si le risque sur votre investissement n’est que modéré, l’investissement forestier s’adresse surtout aux amoureux de la nature qui souhaite transférer leur patrimoine. En effet il existe de gros avantages en termes de transmission et d’ISF. C’est un placement qui doit être abordé dans une optique de diversification de patrimoine sur le long terme.



J'aime Je n'aime pas
517 personnes aiment ça et 436 n'aiment pas.

Commentaires (0)






Tags autorisés : <b><i><br>Ajouter un nouveau commentaire :



Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Avec des taux historiquement bas et qui battent des records de mois en mois, la période est propice aux investissements immobiliers, d’autant que les prix des biens sont contenus par un marché atone. Ces conditions de crédit favorables ne doivent pas baisser votre vigilance sur les conditions de prêt que vous proposent les établissements financiers. Voici quelques points à contrôler avant de valider l’offre de votre conseiller bancaire et pourquoi pas faire jouer a concurrence…