Comment réduire ses impôts grâce à l’immobilier?

On parle souvent d’investissements immobiliers. Certaines personnes n’hésitent pas à sauter le pas tandis que, dans la majorité des cas, les foyers financièrement stables rejettent cette solution.

Par Admin Publié le 15 Jan, 2015.

reduire impots

On parle souvent d’investissements immobiliers. Certaines personnes n’hésitent pas à sauter le pas tandis que, dans la majorité des cas, les foyers financièrement stables rejettent cette solution. Pour beaucoup, en raison d’un manque d’information, l’immobilier est hors de portée ou il demande trop d’implications, il génère trop de complications… Attention aux idées reçues !

Nous ne récapitulerons pas les avantages ordinaires, mille fois répétés dans maintes conversations, qu’il y a à investir dans de l’immobilier (le financement à crédit n’entraînant pas de gros apports, la transmission générationnelle etc). Aujourd’hui, nous nous concentrerons sur les avantages fiscaux qu’il procure.

L’investissement immobilier ne se résume pas à l’achat d’un bien. Beaucoup d’investisseurs souhaitent des retours rapides et concrets, sans risques. Les SCPI (société de placement immobilier) répondent à ces besoins puisqu’elles offrent une alternative encadrée. Elles sont divisées en parts et sujettes aux plafonds fiscaux. Leur intérêt, c’est aussi l’éventail de choix offert. Sur une moyenne de 150 SCPI française, une douzaine sont axées sur la défiscalisation. Elles s’appuient sur les lois ou les procédés financiers et immobiliers en vigueur (Malraux, Duflot, déficit foncier). C’est une solution fiable et rapide pour ceux qui souhaitent profiter d’avantages fiscaux sans se prendre la tête : les fonds à investir ne sont pas prédéfinis d’avance et la défiscalisation est immédiate. En plus, ces investissements sont accessibles aux budgets moyens… 

Certes, ces offres sont alléchantes mais elles ne touchent pas au cœur de l’investissement immobilier : le long terme. Là encore, vous aurez le choix entre plusieurs dispositifs : 

Avec le régime Censi-Bouvard, vous êtes à l’abri des éventuelles modifications que subissent la majorité des dispositifs immobiliers ces dernières années. Il consiste en l’achat de logements dans des établissements neufs, spécialisés (tourisme, étudiants, retraités) et offre une défiscalisation consécutive sur neuf ans à 11% (avec un plafond d’investissement max de 300 000 euro). 

Le nouveau régime Pinel donne droit à une réduction fiscale plus importante allant de 12 à 21% suivant la période de location établie (plafond identique à Censi-Bouvard). En termes de location, il est beaucoup plus souple que son prédécesseur Duflot puisque vous êtes en mesure de louer à des personnes de votre famille. C’est une opportunité intéressante pour les parents en quête d’un logement pour de futurs étudiants !  

La loi Malraux est un peu différente, puisque qu’elle prend en compte les travaux effectués dans le bâtiment et non l’achat du bâtiment en soi. Elle concerne les biens situés dans des endroits protégés (réduction de 22%) ou sauvegardés (réduction de 30%). Autre point fort : pas de plafond de loyer ou de niche fiscale… et les programmes affiliés ne sont certainement pas en voie de disparition !  

Dans le même acabit et pour les bourses plus importantes, sachez que le coût de la restauration d’un monument historique (que vous louerez ensuite) sera entièrement déduit de vos impôts. Il n’y a pas de plafond et très peu de restrictions concernant la location. Ces offres alléchantes sont aussi très rares et disponibles selon les programmes de rénovation.

Quel que soit vos choix ou vos préférences en matière d’immobilier, il est préférable de prendre son temps si vous choisissez l’investissement direct. Ne faites pas trop confiance aux agences non plus : informez-vous et surtout, n’hésitez pas à rendre quelques visites impromptues aux biens sur lesquels vous souhaiteriez investir et à recueillir plusieurs avis.  

Trouvez le placement qui vous convient

Notre guide patrimonial permet de trouver immédiatement l'investissement adapté à vos besoins : baisse d'impôt, immobilier, succession, retraite, développement du patrimoine... Bénéficiez d'une qualité de conseil professionnelle de chez vous.

Cliquez ici

J'aime Je n'aime pas
376 personnes aiment ça et 319 n'aiment pas.

Commentaires (0)

Rédiger un commentaire





Tags autorisés : <b><i><br>Ajouter un nouveau commentaire :



Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Baisse des taux : les points à négocier pour votre…

Avec des taux historiquement bas et qui battent des records de mois en mois, la période est propice aux investissements immobiliers, d’autant que les prix des biens sont contenus par un marché atone. Ces conditions de crédit favorables ne doivent pas baisser votre vigilance sur les conditions de prêt que vous proposent les établissements financiers. Voici quelques points à contrôler avant de valider l’offre de votre conseiller bancaire et pourquoi pas faire jouer a concurrence…